Pour ceux qui ont boudé l’édition 2015 de Vinexpo, voici notre résumé en seulement 2000 signes et quelques images

Francois_HollandePour la première fois depuis la création du salon en 1981, c’est le Président de la République qui a inauguré Vinexpo. François Hollande en a profité pour défendre l’œnotourisme, tout en rappelant l’intérêt des règles instaurées par la loi Vin.

Comme à chaque édition, les 2350 exposants ont tenté de se différencier pour attirer les acheteurs sur leur stand. Sans jugement de valeur, on pouvait difficilement passer à côté du stand Dictador et ses hôtesses toutes vêtues de cuir.

DauphinsL’accessoire incontournable de cette 18ème édition était le sac vintage Les Dauphins, qu’arboraient fièrement toutes les fashionistas du salon. Sac qui confirme définitivement le retour du rétro parmi les tendances de consommation du moment, comme l’avait annoncé Wine Intelligence dans l’une de ses précédentes études.

RVF_Chinese_WinesCette année encore, davantage de master class étient proposées aux visiteurs parmi lesquelles le palmarès RVF des Vins Chinois : une belle opportunité de découvrir 17 vins chinois jugés qualitatifs. En résumé, des vins provenant principalement de la région de Ning Xia (très prometteuse selon Olivier Poels, rédacteur en chef adjoint de La RVF). Des blancs issus de Chardonnay et des rouges pour la plupart issus de Cabernet Sauvignon. Malgré une fraîcheur assumée, l’acidité mêlée à la sucrosité des vins rouges dénotaient une
maturité compliquée à maîtriser.

Enfin, Barton & Guestier célébrait son 290ème anniversaire sur la Garonne avec à son bord des acheteurs et journalistes venus du monde entier. À cette occasion, la maison a dévoilé sa toute nouvelle marque : Héritage, créée en l’honneur de ses fondateurs.

On annonçait la fin de Vinexpo ? C’est finalement une très belle édition, puisque le salon a enregistré 48 000 visiteurs, autant qu’en 2013. Rendez-vous en 2017, où le salon sera ramené de 5 à 4 jours. Bonne nouvelle pour les exposants, car le prix des emplacements sera revu en conséquence.