Relations presse : et si on changeait de sujet ?

Le travail de RP c’est aussi représenter ses clients dans les médiaux davantage « écos » que « lifestyle ». Croyez-nous, les acteurs du Mondo Vino (vignerons, œnologues, commerciaux, etc.) sont de véritables sources d’inspiration pour les journalistes spécialisés, toujours friands de sujets en lien direct avec le marché et les tendances du vin. Quels genres de sujet, nous direz-vous ? En voici quelques exemples concrets !

 

Hausse des exportations sur le marché US : les vins importés représentent 1/3 du marché aux Etats-Unis. Une première, selon l’institut Gomberg, Fredrikson & Associates. Les AOC du Languedoc ont très certainement profité de cette tendance. Les chiffres sont sans équivoque : en 2016, l’exportation des vins languedociens vers les Etas-Unis a augmenté de 29% en volume, et 43% en valeur*. Le Languedoc devance ainsi les autres régions viticoles françaises (mise à part la Provence !). D’autre part, la nouvelle catégorie « VIN DE FRANCE » connaît un véritable boom sur le marché ! Elle représente une nouvelle façon de consommer le vin français à l’étranger : le consommateur choisit un cépage et non pas une appellation. Prix modestes et large distribution ; combinaison gagnante puisque l’importation de VIN DE FRANCE sur le sol américain a augmenté de 16% en volume et 17% en valeur en 2016.

Les assemblages de cépages rouges à plus de 15$ ont la côte: notre client Rutherford Wine Compagny, entreprise viticole familiale, a récemment décidé d’ajouter 2 assemblages de cépages rouges à sa gamme. Un choix qu’il ne semble vraiment pas regretter ! D’après lui, les consommateurs sont particulièrement amateurs de ces vins de bonne qualité à prix toujours doux. D’ailleurs, plus globalement, les ventes de ces rouges d’assemblage ont augmenté de 23% en 2016 aux Etats-Unis, d’après Nielsen.

Comment le chardonnay parvient toujours à séduire : malgré la féroce concurrence du cabernet-sauvignon, le chardonnay demeure le cépage roi dans le cœur des producteurs californiens qui s’amusent de la variété en faisant évoluer son style dans des genres différents afin de coller aux attentes des consommateurs. Côté clients, Hahn Family Wines, Balletto Vineyards et Rutherford Wine Company sont très bien placés pour parler de l’évolution des goûts et préférences des consommateurs américains en matière de chardonnay, ainsi que de la manière dont ils ont du s’y adapater.

«  Passion-rosé » : la toute dernière génération de consommateurs de vin ne s’en cache pas… Elle est fan, ultra fan de vins rosés. Cela a commencé avec l’été et la tendance du « rosé piscine ». Mais aujourd’hui, les jeunes consomment différents rosés, à différents moments de l’année et pour diverses occasions. A l’agence nous ne manquons pas de clients qui répondent à cette attente : c’est le cas de la Famille Fabre en Languedoc qui compte 3 rosés différents dans son portfolio, dont « Rosine », rosé gastronomique haut de gamme qui se déguste volontiers à la table d’un restaurant.

Un cépage, 1000 facettes : attirez l’attention des journalistes sur les multiples visages qu’un cépage peut avoir en fonction de son terroir. Les journalistes aiment comprendre ces nuances à travers les témoignages de vignerons passionnés. Par exemple, l’été dernier, l’agence avait aidé un journaliste a organisé son voyage autour du pinot noir californien en lui proposant des arrêts chez certains de nos clients producteurs prêts à livrer des anecdotes personnelles autour du cépage.

 

Voilà quelques exemples de sujets « macros » qui peuvent intéresser la presse spécialisée et qui peuvent être prétexte à évoquer votre domaine en tant qu’exemple. Vous pouvez faire passer un message, une actualité, au travers d’un sujet plus « global » comme ceux évoqués ci-dessus. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive : les sujets sont multiples et adaptables à ce que vous souhaitez mettre en exergue. A l’agence nous sommes toujours prêts à vous accompagner dans la recherche d’un angle intéressant qui pourrait vous aider à attirer l’attention des journalistes.

Contact : Jeanne PERON, directrice France / peron@bensonmarketing.com / 0660126224

 

*Source: Douanes françaises, UbiFrance/Département Agro-Alimentaire