Notre semi-marathon dans les allées de ProWein 2017 : ce que nous retenons de ce voyage au royaume du vin.

 

Chaque année Düsseldorf accueille l’événement vin le plus important au monde ; plus de 55 000 visiteurs professionnels venus à la rencontre des quelques 5 000 producteurs. Amazing ! Cette année, la team Benson était représentée par Jeremy Benson, président de l’agence venu tout droit de Napa pour l’occasion, et Mathilde Chevalier, des bureaux lyonnais. Voici quelques-unes de leurs observations :

  • Le vol Lyon-Düsseldorf du samedi matin avait des airs d’assemblée générale. Un avion rempli de vignerons de la Vallée du Rhône et Bourgogne. Un chouia risqué pour la production française en cas de catastrophe aérienne !
  • « Millenial Industry » : c’est le terme qu’utilise Richard Halstead, directeur général de Wine Intelligence, pour désigner l’accumulation d’études visant à mettre en exergue l’influence, soit disant inédite, que la génération Y exercerait sur notre manière de consommer (du vin, entre autre). La présentation de Richard brisait les clichés marketing, c’est le moins que l’on puisse dire ! Ce que nous en retenons : concentrons nous sur les modes de vie des consommateurs et non pas sur leur âge.
  • ProWein c’est l’univers vin compressé en seulement quelques Km2. Difficile de capturer l’immensité de l’événement : il faut le voir pour le croire ! Vous voulez des preuves chiffrées ?
    • 120 nations (sur 193 au total) étaient réunies pendant ces 3  jours.
    • Entre dimanche et lundi, nous avons parcouru près de 25km à travers les 8 halles du salon (merci Fitbit !)
  • A part ça, quelle différence depuis l’an passé ? Franchement, pas beaucoup ! Et c’est bien ce qui nous a surpris. Le format de l’événement, ses temps forts, le design des stands et leurs emplacements étaient sensiblement les mêmes. Pour nous, un événement, quel qu’il soit, a besoin d’évoluer, sinon il a de fortes chances de s’éteindre au fil des ans.
  • Coup de cœur pour les restaurants japonais de Düsseldorf ! Gastronomique ou « casual» : nous nous sommes régalés (pas étonnant quand on sait que la ville compte la 3ème communauté japonaise d’Europe, d’après notre indic Wikipédia). Samedi soir, nous avons eu le plaisir de partagé de merveilleux sashimis avec nos amis du CIVL chez Nagomi, restaurant branché de la ville. Dimanche, nous nous sommes retrouvés au comptoir d’un petit restaurant embué qui proposait uniquement des noodles. Le chef était un spectacle à lui tout seul.
  • Les twittos n’étaient pas au RDV ! Malgré l’envergure de l’événement, il ne s’est pas passé grand chose sur le réseau social. Vous pouvez quand même y retrouver Stacey Dolan Capitani en pleine leçon sur les vins de la Napa Valley.


  • La super tendance du vin bleu ? Mmmmh… On n’en a pas vraiment vu la couleur sur le salon !

Conservez bien vos chaussures de marche : on vous donne RDV pour l’édition 2018 qui aura lieu entre le 18 et le 20 mars. A Düsseldorf, again.