Le kit de survie ProWein 2017 by Benson.

A J-3 avant l’ouverture de Prowein, présentation PPT, argumentaires de vente et fiches techniques sont ficelés : vous êtes dans les starting-blocks ! Mais si le pire arrivait ? DON’T panic ! Voici notre kit de survie en cas d’urgence ultime

 

1. Où est Charlie ?

Votre importateur chinois ne parvient pas à localiser votre stand dans cette véritable fourmilière et il ne parle pas un mot d’anglais (ok c’est peu probable, but we never know !). Nous avons la solution : rendez-vous sur le plan interactif du salon avec votre smartphone (sur le site de Prowein) et screenshootez le plan du Hall où se trouve votre stand. A partir de là, c’est un jeu d’enfant : dessinez des flèches pour lui indiquer l’itinéraire (le plus dur sera de faire des flèches qui ressemblent à des flèches). Envoyez-lui un MMS et il devrait vous trouver facilement !

 

2. SOS je vais dormir sous un pont !

Votre hôtel que vous croyiez réservé depuis 6 mois n’a pas pris en compte votre réservation ? Ne vous laissez pas envahir par une vague de panique extrême… Nous avons des solutions ! Alors, bien sûr, vous pouvez toujours essayer d’appeler le Service Business Travel and Convention Service du Messe Düsseldorf qui possède des hôtels partenaires. On vous donne le numéro : +49 (0)211 17 202 839, mais prévoyez le budget (on a vu des nuits à 2 200€…). Si vous avez un budget plus modeste, optez pour la solution AirBnb. Nous avons fait quelques recherches : une nuit dans un logement entier vous coûtera environ 250€ mais vous pourrez trouver une chambre chez l’habitant pour moins de 200€. Conseil de la maison : dans l’urgence, privilégiez les hôtes acceptant les réservations de manière automatique. Cela vous évitera de poireauter en espérant qu’un airbnbiste vous accepte (ou non) chez lui ! Pour les plus sociables d’entre vous, il y a la solution du couchsurfing. Entre le 18 et 21 mars, il y un total de 4458 Düsseldorfers prêts à vous accueillir sur leur canapé ! Trouvez le vôtre ici.

3. Recherche sommelier désespérément.

Oups ! Votre collègue Marco a abusé de la Paulaner hier soir… Il n’est pas vraiment en mesure d’animer la dégustation thématique du jour sur votre stand. Surtout, pas d’énervement ! Les organisateurs de ProWein ont tout prévu : vous trouverez votre bonheur au « Trade Faire Management » center au 1er étage du Messe Center. On vous y proposera tout un panel de personnes qualifiées prêtes à vous aider. C’est ici que vous rencontrerez Alexandra, étudiante en sommellerie, qui assurera le service à votre stand et vous fera oublier les mésaventures de votre cher Marco !

4. Testez la gastronomie locale !

Mauvaise nouvelle de la journée ? Votre plus gros importateur annule votre RDV.

Bonne nouvelle :  il souhaite dîner avec vous ce soir !

Vous pouvez d’abord commencer par contacter les restaurants cités dans le programme « ProWein goes city » ; nous pouvons faire confiance aux organisateurs du salon pour avoir sélectionné des établissements de qualité ! Nous avons repéré, entre autres :

  • Hugen Poet : sortez de la ville et partez vous isoler dans le château d’Essen, c’est à seulement 20 minutes en voiture de Düsseldorf.
  • Bonalumi: un décor moderne et épuré qui séduira votre importateur dès la première minute 😉
  • Le doc : pour éviter de vous retrouver face à une carte où vous ne connaissez AUCUN des plats, ce restaurant s’inspire aussi de la gastronomie française.

Attention, vérifiez bien que votre dîner n’ait pas lieu le même soir qu’un événement du programme « ProWein goes city ».

Bon, malgré ces conseils, vous avez déjà passé 45 coups de fil et plus une table n’est disponible ! Vous commencez à paniquer sérieusement. Pourquoi ne pas opter pour l’option 100% allemande ? Invitez votre convive à dîner dans un Brauhaus, ces brasseries locales où l’on peut déguster une très bonne bière brassée sur place autour de mets allemands. Mmmh vous sentez déjà l’odeur des bretzels frais, de la soupe de pommes de terre et des saucisses ? Tripadvisor sera votre allié sur ce coup là mais nous pouvons dores et déjà vous conseiller, brasserie moderne à 15 minutes en taxi du salon, et Fuechschen ; la brasserie 100% tradition créée en 1640.

Petit conseil : contacter la brasserie en amont afin de demander s’il est possible que vous emmeniez vos vins sur place (il faut bien que votre importateur déguste votre production !). Souvent les établissements apprécient les échanges de bons procédés : vous échapperez sûrement au droit de bouchon si vous proposez au patron de garder les bouteilles que vous n’aurez pas ouvertes !

5. Le salon du vin… sans vin.

Bon, là ça commence vraiment à se corser… Vos vins n’ont pas été livrés : vous n’avez rien à faire déguster sur votre stand. Avant de tourner les talons et rentrer à la maison, réfléchissez au plan B. Voilà notre solution : si vos vins sont distribués sur le marché allemand vous pouvez appeler votre importateur à l’aide pour qu’il vous amène les vins en toute urgence. Et si ce n’est malheureusement pas possible, vous pouvez toujours vous rendre chez les cavistes de la ville où vous êtes référencés pour acheter vos propres vins. Une occasion de faire connaissance avec vos ambassadeurs sur le marché !

6. Sauvons les meubles !

Décidément, les transporteurs ne vous ont vraiment pas épargné ! Le carton contenant l’ensemble de vos éléments de communication (kakémonos, plaquettes et autres affiches) a été égaré. Hurler sur le service client de votre prestataire de transport, n’y changera rien. C’est encore une fois au premier étage du Messe Center que vous allez trouver votre sauveur sur son cheval blanc : il s’appelle Werbegrafik Todt et vous propose des solutions pour votre communication visuelle. Toutes les tailles, tous les formats ! L’imprimeur vous accueille du 17/03 au 20/03 : ce qui vous laisse largement le temps de vous retourner et de trouver une solution.

Bon, nous l’avouons, nous avons vraiment envisagé les pires scénarios mais nous sommes jamais trop prévoyants. Maintenant vous pouvez décoller pour Düsseldorf les mains dans les poches !

Ps : si votre stock de cartes de visite est à sec au bout du 1er jour, noter que le salon possède un service d’impression express pour les cartes. Là, vraiment, il n’y a plus aucune raison de s’inquiéter !